Entre Ville et Campagne
10, rue Philibert Cléret
62217 AGNY
Renseignements et Réservations au
Tel: 03.21.23.13.08
Fax: 03.21.23.13.08

ARRAS



¤Le beffroi et l'hôtel de ville :

En 1463 la ville entreprend la construction du Beffroi qui à l'époque marquait les libertés communales et servait accessoirement de tour de guet en cas d'invasion ennemie. Il ne sera achevé qu'en 1554. En 1572 , le corps de logis gothique est complété par une aile de style renaissance, puis, à nouveau agrandi en 1658.
Ce monument s'inspire du style gothique et ressemble étrangement aux Beffrois flamands. Le beffroi fut en grande partie détruit pendant la 1ère guerre mondiale ( octobre 1914) et reconstruit de 1924 à 1932 . Inscrit en juillet 2005 au Patrimoine mondial de l'UNESCO ( avec 22 autres beffrois de la région ).
Dans la région on attacha beaucoup d'importance à la reconstruction à l'identique qui nécessita de nombreux fonds. On utilisa donc les matériaux retrouvés sur le site.
Dans la magnifique Salle des Fêtes, une toile marouflée de plus de 50 mètres de long, du peintre Hoffbauer ( 1932 ), retrace des scènes de la vie des arrageois au XVI ème siècle, à la manière de Breughel...
L'hôtel de ville abrite actuellement l'Office de tourisme et les salles du conseil municipal. L'intérieur de l'hôtel de ville est remarquable pour ses boiseries sculptées dans la salle d'honneur. La vue depuis le Beffroi( 75 m.) nous offre un magnifique panorama de la ville et laisse découvrir les environs d'Arras. ( ascenseur puis 40 marches...) Ce bâtiment et l'un des plus importants édifices classés de la région Nord.
Le musée des Beaux Arts se visite tous les jours sauf le Mardi.






¤Les places d'Arras : La Grand'Place et la Place des Héros :

Destinés à l'origine à recevoir de vastes marchés , elles contribuèrent largement aux différentes périodes de prospérité que connu la ville.
L'architecture des deux places d'Arras est unique en France et suscite l'intérêt du monde entier concernant les 155 façades de maisons de style baroque-flamand.
La plupart des maisons datent du XVIII ème siècle et à cette époque les maisons étaient construites en pans de bois même si par soucis d'urbanisme on recommandait de construire en pierre ou en brique.
Un certain nombre de maisons ont été détruites pendant la 1ère guerre mondiale mais heureusement reconstruites à l'identique ce qui donne un air de nostalgie.
Elles sont d'autant plus majestueuses qu'elles laissent transparaître une harmonie renforcée par les 345 colonnes de grès et la grande originalité réside dans les pignons de hauteurs différentes.






¤Le Main Square Festival :

Le Main Square Festival est un festival de musique qui se déroule à la citadelle d'Arras pendant le premier week-end de juillet devant plus de 100 000 spectateurs.
Le festival se caractérise par une programmation de chanteurs internationales.

Leur site Cliquez ici






¤Le Cinémovida :

Il est situé sur la Grand' Place.

Leur site Cliquez ici
Les horaires Cliquez ici






¤Les piscines d'arras :

Piscine Aquarena
33 Boulevard Schuman
09 71 00 62 00

Leur site Cliquez ici
Les horaires Cliquez ici





Piscine Georges Daullé
4 rue Rouault
03 21 07 16 67

Piscine Elie Desbin
Rue Bocquet Flochel
03 21 58 00 33




¤Le Bowling World :

269 Boulevard Robert Schuman
03 21 15 13 10

Leur site Cliquez ici
Les horaires et les tarifs Cliquez ici






¤Le marché de Noël :

le Village de Noël s'installe au coeur de la ville d'Arras durant tout le mois de décembre.
Niché dans une forêt de sapins, découvrez un véritable village de Noël.
Laissez-vous charmer par les merveilles des chalets de décoration, de cadeaux, d’artisanat, de produits du terroir ou de spécialités gastronomiques.
La piste de luge de 30 mètres, la patinoire de de 500 m² en glace naturelle, la grande roue, le carrousel, et bien sûr le Père Noël et Saint Nicolas,
créent une atmosphère de fêtes pour anticiper la magie des fêtes de fin d'année.


Leur site Cliquez ici






¤Les boves d'arras :

Tradition arrageoise, l’exploitation de la craie a commencé dès la période antique.
Ouvert au public en 1982, le circuit des Boves, nom donné aux carrières de craie, permet un voyage original au cœur des galeries de l’époque médiévale. Ce lieu insolite, coupé du monde extérieur à douze mètres de profondeur retrace une partie de l’histoire de la ville.
Lieu de labeur au Xème siècle, les carriers en extrayaient la craie afin de construire le mur d’enceinte et différents bâtiments de la ville.
A partir du XIIIème siècle, les souterrains faisaient fonction de lieu de stockage et de dépôt pour les denrées alimentaires (céréales, légumes…), le vin, la bière…
Cependant l’épisode le plus important de l’histoire des Boves d’Arras est sans nul doute l’utilisation des souterrains lors de la Première Guerre mondiale par l’état-major britannique. Celui-ci a élaboré un plan ambitieux en intégrant les carrières dans un vaste réseau souterrain pour permettre aux troupes de surgir à quelques mètres devant les lignes ennemies le 9 avril 1917. Pour cela, l’armée britannique engagea de lourds travaux qui durèrent six mois dans le sous-sol arrageois. C’est ainsi que les souterrains sont électrifiés, reliés à des canalisations d’eau (pour les cuisines et les lavoirs). Sont également aménagés des postes médicaux, des postes de commandement, une voie ferrée pour le ravitaillement. Les Boves sont devenues alors une véritable cité souterraine pouvant accueillir plus de 20 000 personnes. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Boves servirent essentiellement comme abri à la population civile lors des bombardements anglo-américains de 1944.
La visite permet de découvrir des puits d’extraction, des galeries, mais aussi des salles voûtées, des escaliers à vis et à redent… ainsi que les conditions de leur création et leur utilisation au fil des siècles.






¤La Cathédrale et l'Abbaye Saint-Vaast:

La cathédrale est un immense édifice de 104 mètres de long, de 26 mètres de large dans la nef et de 32 mètres de haut sous la voûte.
La cathédrale et l'abbaye Saint-Vaast sont alors considérées comme le plus grand ensemble d'architecture religieuse du XVIII ème en France...
L'abbaye bénédictine St Vaast fut fondée en 667 sur la colline de La Madeleine où St Vaast venait se recueillir..
L'intérieur de l'édifice impressionnent par sa clarté grâce à la pierre blanche. La cathédrale est résolument un édifice incomparable. Le goût de l'époque classique a imposé à l'intérieur de la cathédrale l'apparence d'un temple majestueux et admirablement proportionné. L'abbaye Saint-Vaast abrite actuellement le musée des beaux-arts et la médiathèque.






¤La place Victor Hugo:

Elle représente un ensemble architectural du XVIII ème siècle qui était le cœur du quartier de la basse-ville.
De forme octogonale, haut lieu chargé d'histoire, cette oeuvre de Beffara, architecte de la ville, durant la période pré-révolutionnaire, s'inspire des dimensions et des formes utilisées en 1754 pour l'hôtel de monsieur de Beauffort dans une rue voisine.
C'est là que se tenaient les marchés aux bestiaux d'antan ( on peut encore voir les hauts plots de grès avec leurs anneaux ); place vivante, encore pleine de bruits que l'on entend guère que par les canaux de l'imagination du promeneur.
Non loin de la Cité, autrefois cœur de l'évêché, où se dressait jadis une imposante cathédrale ( que la Révolution n'épargna guère ).






¤La citadelle :

Elle construite sur les plans de Vauban. On la surnomme "la belle inutile" parce qu'elle ne jouait aucun rôle défensif mais aussi Arras n'a pas connu d'attaque après sa construction.





¤Le Mur des Fusillés :

Il situé dans les douves asséchées de la citadelle ( suivre le panneau ), lieu ou furent exécutés de nombreux résistants durant la dernière guerre.





¤Mémorial Britannique d'Artois:

Il situé à droite de la Citadelle, Faubourg d’Amiens.
Le cimetière contient 2 689 tombes (de 1914-1918 : britanniques, canadiens, sud-africains, allemands et de 1939-1945 : 8 tombes).
Le cimetière comporte également un mémorial au Royal Flying Corps . Ce mémorial se compose d'un obélisque surmonté d'un globe.
Le mur-mémorial comprend les noms des disparus du Royaume-Uni et d’Afrique du Sud.






¤Office du Tourisme :

Situé au rez-de-chaussée de l'Hôtel de Ville (place des Héros), l'Office de Tourisme est le point de départ idéal pour découvrir la ville : informations pratiques, projection d’un historama, montée au beffroi, circuit souterrain des boves, visites du cœur de ville...tous les chemins commencent au pied du beffroi. L’Office de Tourisme d’Arras est ouvert tous les jours de l’année, sauf Noël et jour de l’An.


Du 1 octobre au 30 avril :
• Lundi : de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h
• Du mardi au samedi : de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h
• Dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30

Du 1 mai au 30 septembre :
• Du lundi au samedi : de 9 h à 18 h 30
• Dimanche de 10 h à 13 h et de 14 h 30 à 18 h 30

Contact
Office de Tourisme d’Arras
Hôtel de Ville d’Arras
Place des Héros
62000 Arras
Tél. : +33 (0)3 21 51 26 95
Fax : +33 (0)3 21 71 07 34
Email : arras.tourisme@wanadoo.fr




Gite Rural Agny